Tout les image, bouton et logo on été créer par Ryu The Ninja
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ikari Hamari

Aller en bas 
AuteurMessage
Ikari Hamari

avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Ikari Hamari   Lun 20 Mar - 13:21

[Est il possible de s'inscrire chez les Anbus ou pas ?]

Nom : Hamari

Prénom : Ikari

Surnom : Iki-sama

Taille : 1,75 m

Poids : 60 Kg

Age : 22 années terrestres

Date de naissance : Confidentiel

Sexe : Masculin

Groupe sanguin : A , rhésus positif

Lieu de naissance : Dans la forêt près du village caché d'Oto, pays du riz.

Apparence : Ayant une musculature développé, du fait de son entraînement intensif pour intégrer l'Académie, pour faire la fierté de son clan. Ikari possède les cheveux couleur orange feu, les yeux verts. C'est un sportif avéré, s'adonnant aux joies des batailles de coussins chez lui avec sa petite soeur. Il possède une marque le distinguant de tous les autres personnes du Clan Hamari, il possède une cicatrice à son oeil droit ainsi qu'un pansement, résultat de la nuit terrible . . .

Caractère : Bien qu'il soit extrêmement froid avec sa famille et son clan, à cause de l'incident avec sa soeur, il est très amicale et c'est une personne sur qui on peut avoir confiance, il sait qu'il ne trahira jamais une parole. Son rang de fils du chef du clan le place dans une position prévue : future prétendant au titre de chef du clan, mais ce n'est pas ce qu'il veut. Son seul souhait est de former des ninjas médicaux à l'académie, afin d'en intégrer un dans chaque équipe de Genin, pour plus de réussite dans la mission.Il est confiant en son rêve, et désire sauver des vies, il pense que c'est le but de sa vie sur cette terre. Mais il y a un côté que peu de personne on vut, son père et certains animaux de la forêt, le côté d'Ikari lorsque son tatouage s'inscrit sur son bras, le mauvais côté d'Ikari, il ne maitrîse alors plus ses émotions, et laisse éclater sa colère.

Famille : En même temps que le fait de devenir ANBU, Ikari prit le poste de chef du clan Hamari. Sa famille se maintient à son père [Nogiko Hamari , 49 ans], sa mère [Onia Hamari, 46 ans], et sa soeur [Agharta , 12 ans]. Le clan est plus ou moins familial, mais Ikari ne s'est pas forgé de lien particulier, et les liens avec ses parents sont plutôt faibles. Seule sa soeur compte pour lui.

Nindô : Protéger Kiri No Kuni au prix de ma vie.

Histoire :

La naissance, et le petit frère.

Il y a près de 17 ans, Ikari Hamari était né dans une clairière près du village d'Oto, par une nuit de pleine lune, un 20 septembre. Cette nuit là fut particulière, car le petit Ikari avait la marque sacrée des anciens du clan : un serpent sur l'épaule, signe présageant un destin incroyable au petit Ikari. Il y eut plusieurs hypothèse au sujet de l'arrivée de ce tatouage, mais la plus probable est celle d'une marque laissée par les âmes des anciens chefs des clans. Le père d'Ikari, Nogiko et sa mère Onia avaient choisi se prénom en l'honneur du grand-père de Nogiko: Ikari Yuusuke Hamari. Il vécu les 2 premières années de sa vie seul avec ses parents, dans le village de Kiri no sato. Son père était un Jounin à la retraite, lui et sa femme tenit une boutique de plante médicinale dans le village. Des son plus jeune âge, il fut en contact avec les plantes, lorsqu'il était malade, pour se protéger des mauvais esprit. Puis l'année de ses 2 ans, Ikari vit sa famille s'agrandir. Il eut un petit frère, que ses parents nommèrent Nori, en l'honneur du précédent chef du clan, qui avait fait énormément pour son clan, et qui était mort en véritable héros lors de la guerre de Kiri.Ikari était fier d'avoir un petit frère, mais ses parents le mirent très vite à l'écart, ayant peur qu'il le manipule mal. Comme il était le petit dernier de la famille, Ikari était mis à l'écart, et Nori le savait. Une véritable guerre s'installa entre les deux frères.Ikari malgré cette tension apprécié son frère, ce qui n'était pas réciproque. Nori était posséssif, et voulait ses parents pour lui.Ikari en profitait en contre partie, il pouvait sortir quand il voulait, lorsqu'il ne mangeait pas à la maison, ses parents ne remarquaient même pas son absence.Mais Ikari apprécié énormément la solitude, et avez trouver une seule vrai amie, ne lui demandant rien, le détendant lorsqu'il en avait besoin : le lune.Ikari était un admirateur de la lune.Ikari ne s'investit dans aucun projet de la vie du clan, étant découragé par sa famille. Mais bien qu'étant seul et distant avec tout le monde, il possédait le meilleur bulletin de note, mais ses parents ne le félicité jamais.

"Regarde Ikari ton frère, comme il est vivant . . . regarde comme il est beau . . . regarde comme il est vivant . . ."

Nori n'esquissait aucun regard avec son frère, il n'y eut jamais aucune parole entre eux, excepté des regards de fureurs par ci par là.


*Il n'en ont qu'après Nori, mais je ne lui en veux pas, il doit être mieux que moi . . .*

Ikari vécut donc seul son enfance, ayant beaucoup d'ami mais ne voulant pas créé de relation trop proche, l'effrayant, excepté avec la lune.


Le soir maudit

Puis un soir , Ikari avait alors 8 ans, il y eut un incident. Ikari se reveilla en pleine nuit. Il entendit une vois murmurait en lui.

*Il y a des cambrioleurs dans la maison. . .*

"Quoi mais qui a parlé ??"

Le jeune garçon ressenti une douleur à son épaule, mais ne s'en inquiéta pas. Il alla réveiller son père, qui broncha et poussa Ikari du bras. Sa mère n'ont plus ne voulu pas le croire. Il entendit alors des bruits de pas dans les escaliers. Prudent, il ne sorti pas. Puis il compris que les cambrioleurs allaient se rendre dans la première chambre qu'ils allaient trouver : celle de son frère . Même s'il ne l'appreciaient guère, il faisait tout de même parti de sa famille. Il s'approcha prudemment de la chambre de son petite frère puit entendit des gemissements.Il se précipita alors dans la chambre et alluma.

"Nori !",cria-t-il.

Ce qu'il vit couvra son visage d'horreur, les cambrioleurs venaient d'assassiner son frère de sang froid.Ikari senti monter en lui une colère, mais également une puissance incomparable. La douleur de tout à l'heure à son épaule s'était à présent transfomer en une chaleur. Le petit homme qui était torse-nu, les cambrioleurs virent alors un serpent apparaître sur la bras droit d'Ikari. Son visage quant à lui ne laissait plus place à la peur et la crainte, mais à un sourire qui glaça le sang des hommes aux nombres de deux. En effet on pouvait imaginer allègrement le sourire du diable. Le père d'Ikari sursauta alors dans son lit, se précipité dans le couloir de la maison, et vit Ikari, entouré d'une très légère aura bleu. Puis il vit Ikari disparaître dans la chambre de son petite frère. Il se précipita dans la chambre de Nori mais il était trop tard, Ikari malgré sa colère ne put rien faire face aux adultes, il fut gravement blessé au visage. Lorsque son père entra dans la chambre, les 2 hommes prirent la fuite, laissant leur trésor dans la chambre. Ikari était étendu par terre. Nogiko vit alors Nori mort sur le lit ne respirant plus. Il se jetta alors sur Ikari.

"Il n'est pas question que tu me lache Ikari comprit !! Tu n'as pas interêt à mourir !"

Il le ramena dans sa chambre. Puis lui prodigua les soins durant 3 jours et 3 nuits. Son père ne quitta quasiment pas la chambre d'Ikari, exepté pour voir le comportement d'Onia, qui s'était complètement refermé sur elle-même. Nogiko tenta plusieurs fois de démarrer un dialogue.

"Chérie, viens m'aider, Ikari est encore dans sa chambre. . . Chérie ?"

Onia et Nori vivait une relation mère-fils fusionnel, et Nogiko l'avait plusieurs fois remarqué, bien plus qu'entre lui et Nori.

"Chérie, je sais ce que tu ressents . . . c'était mon fils aussi . . . mais Ikari est aussi là . . . et il a fait ce que nous n'avons su faire. . .à nous de l'en remercier. . ."

Mais Onia ne bougea pas d'un moindre centimètre. Nogiko retourna dans la chambre d'Ikari, puis continua jusqu'a ce qu'il s'endorme d'épuisement , les mains posées sur son fils.Le lendemain il se remit dans son lit, puis se reposa une demi-heure.Ikari se reveilla durant cette demi-heure, et senti une douleur sur son côté droit de son visage. Il sentit une cicatrice sur son oeil et un pansement juste en dessous.Puis il eut un mal de tête énorme, tout lui revint alors en tête, les escaliers, les cambrioleurs, les images de son frère mort . . . et retomba dans un coma partielle. Il s'éveilla dans la nuit.

"Où . . .où suis-je ? Mère, père ?"

"Ikari, tu es réveillé !"

Ikari fut surpris par cette accueil, il ne souvenait plus de nouveau de l'incident.

"Mais que se passe-t-il père ? Pourquoi un tel accueil ?"

Nogiko eut alors son visage qui s'assombrit.

"Alors, tu . . . ne te souviens de rien . . ."

Ikari posa alors la main sur son visage, senti la cicatrice et le pansement, puis tout lui revint en tête une seconde fois. Mais cette fois-ci, il resta éveillé, mais pensait qu'il était dans un rêve.

"Père . . . où . . .où est mère ?"

Nogiko parut complètement désemparé par la question de son fils.


"Ta mère . . . s'est complètement renfermé sur elle même, elle ne parle plus, ne mange plus . . . c'est moi qui la nourrit grâce aux plantes . . .Mais Ikari, raconte moi, je veux savoir ce qu'il c'est passé cette nuit d'horreur . . ."

Ikari s'installa sur son lit, puis raconta à son père chaque instant de cette nuit.

"Et bien . . . je me suis réveillé, j'ai entendu une voix au fond de mon être me prévenant qu'il y avait des cambrioleurs . . . J'ai entendu du bruit en bas, j'ai eut peur et je suis venu dans votre chambre à toi et mère. Vous ne vous êtes pas reveillé, et tu m'as poussé. J'ai alors entendu les escaliers grincé, puis cette voix m'a à nouveau guidé, elle m'a dit qu'ils iraient surement dans la première chambre qu'il trouveraient, celle de Nori. . ."

Puis Ikari laissa coulait une larme sur sa joue, que son père rattrapa. il lui fit alors un sourire. Ikari reprit son histoire d'une voix sanglotante.


"Puis j'ai entendu des gemissements, donc je me suis précipité dans sa chambre, j'ai allumé , et la j'ai vu l'horreur, . . . j'ai vu Nori avaec un couteau en plein tête. Puis alors je t'ai senti arrivé. J'ai senti une chaleur grandir en moi, j'ai eut de la colère, puis j'ai fermé la porte, pour ne pas que tu vois sa, je savais que j'allais être un monstre. Puis une puissance phénoménale grandit en moi, un des deux hommes m'a menacé avec un couteau, mais j'ai continué d'avancer. Puis il ma gravement blessé, malgré la puissance que je ressentais je ne pouvais rien faire. . . Tu connais la suite je pense . . ."


Dernière édition par le Mer 22 Mar - 13:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikari Hamari

avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: Ikari Hamari   Lun 20 Mar - 13:22

Il sentit alors une douleur sur son épaule, et regarde celle-ci. Il vit que le tatouage était scellé par un Fuuin no jutsu. Son père se tourna vers lui.

"Au fait, j'ai scellé cette marque, mais elle n'a rien de bénéfique, je pense que c'est la marque d'un démon, tu ne pourras plus risquer ta vie lorsque tu voudras en dépendre."


Le lendemain eut lieu l'enterrement de son petit frère. Tout le monde était attristé par ce deuil mais encore plus Ikari qui s'en voulait de n'avoir pu rien faire.

*Tout est ma faute, si j'avais prévenu Nori, il serait encore en vie, je ne suis qu'un lache, je suis impuissant . . .*


Le départ et les aventures

Le soir même, le père découvrit un mot d'Ikari et le lu à voix haute.


"Père, je pars pour apprendre par moi-même les rudiments des plantes, et pour me faire oublier, je ne veux plus être considéré comme un monstre. Je reviendrai dans 8 ans, et m'inscrirai à l'académie. Je réaliserais le rêve de Nori, je serais le plus puissant des ninjas médicaux, comme il aurait voulu l'être."

Sa mère fut alors consterné par cette nouvelle. Mais le lendemain, elle était decidé à se battre comme le jeune fugueur allait le faire, elle avait décidé de reprendre goût à la vie en mémoire de Nori. Quand au petit d'Hamari au tatouage, de son côté, il fit alors le tour du globe, connaissant de sérieuse difficulté au début pour survivre, mais les instincts naturels du clan Hamari, les nomades des anciens temps avaient refait surface. Le début de son apprentissage fut marquer par la morsure d'un serpent.Ikari marchait prudemment mais ne vit qu'au dernier moment le serpent, un serpent d'une très belle couleur, un vert kaki, se mélangeant parfaitement au décor. Ikari avait appris à reconnaître les differents animaux dangereux à venin du monde, un des apprentissage du clan étant obligatoire. Il reconnut alors le serpent, un des plus dangereux des forêt du pays du son. Le serpent le mordit au mollet, Ikari s'effondra alors sous le coup de la peur. Le serpent fut tout aussi effrayé qu'Ikari et repartit dans un fouré à vive allure.

*Aïe. . . je . . . ne sens plus mon mollet . . .*

Ikari reprit vie en un instant, il savait qu'il devait se dépéché avant que le venin ne se diffuse dans le corps. Il fit alors un garrot avec un bout de tissu déchiré de son manteau. Il regarda les plantes l'entourant.

*La nature est ainsi faite, l'antidote d'un poison est toujours situé dans les parages, c'est la règle d'or du clan Hamari*

Ikari fit un rapide tour puis reconnut les trois plantes nécéssaires à son antidote: la première était à mâcher, ce qu'il fit au quart de tour. Les deux autres était à malaxer avec un peu du venin. Ikari s'asseya alors par terre, puis pinça l'endroit ou le serpent l'avait mordu. Du pue en sortie, puis un liquide verdâtre, qu'il récupéra sur une des feuilles et finit le mélange. Il s'appliqua le beaume sur la plaie, puis mélangea le reste à un peu d'eau qu'il bu. Il s'endormit alors, pensant à la fin de sa vie.

*Alors ma fin a été prévue comme ça . . . je vais mourir bêtement sans avoir pu réaliser le souhait de mon frère . . . non je ne dois pas faiblir . . .Nori . . . donne moi la force . . .*

Ikari sombra dans un profond sommeil. Il se reveilla le lendemain matin même, ne sentant plus aucune douleur du venin, et gardant pour tout autre souvenir, qu'une légère égratignure sur son mollet. Ainsi commença son entraînement au contact de la forêt, comme ces ancêtres. Il appris au contact des animaux quelles étaient les plantes pouvant le guérir, les plantes comportant un poison, celle revigorant. Il créa tout une série d'antidotes pour les divers blessures qu'il pouvait connaître. Egalement au contact des animaux, il apprit des tactiques de combat. Mais Ikari n'avait aucun rudiment en matière de combat ninja, seulement se défendre. Le troisième entraînement, et néanmoins un des plus important fut celui de son tatouage à l'épaule. Il avait fait le tour de la planète, recherchant divers écrits relatant un tatouage, ou un symbole apparaissant sur des personnes, mais ses recherches furent veines. Le seul renseignement qu'il posséda fut à la suite d'une expérience avec des braconniers. Se balladant jour après jour, il avait appris à reconnaître les odeurs, reconnaître les bruits, son sac s'était empli de divers écrits sur les plantes, qu'il avait lui même écrit. Mais nous nous écartons des braconniers. Ikari sentit la présence d'homme étranger à la forêt où il avait décidé de s'entraîner durant quelques temps. Il s'approcha en toute direction,face au vent, cachant ainsi sa présence, et ses odeurs. Il vit alors une chose qui le mis dans une folle rage. Les hommes était en train de tuer, de braconner des ours et des renards.

*Mais, ces animaux . . .que font-ils . . . non . . . des braconniers . . . ce . . . n'est . . . pas . . . tolérable !!*

Ikari vit alors lui même son tatouage atteindre son avant bras, la tête du serpent se stoppa sur sa main. La technique de son père, qui avait jusque la su contenir les humeurs du serpent, disparu aussi facilement , comme si quelqu'un avait décidé de le gommer. Il ressentait alors la même puissance que le nuit maudite où son frère était mort. Il réfléchit alors comment s'y prendre mais le plus rapidement possible afin de sauver les animaux. Il surgit alors sur un des trois hommes comme un homme sauvage.Ikari avait une voix effrayante, et le même sourire de diable.

"Qui . . . vous a permis . . . de les toucher !"

Ikari s'esquiva du dos de l'homme. Tout 3 semblait effrayer par cette homme-bête. Ikari mit un coup de pied maladroit mais puissant dans un arbre moyen, s'affaissant sur les trois hommes, les assomants. Le tatouage disparu alors de sa main, et Ikari n'eut le temps que de ligoter les 3 hommes, avant de sombrer à nouveau dans un coma de 8 jours cette fois-ci. A son reveil, les hommes étaient toujours ligotés à l'arbre.


"Eh vous, qui êtes vous ?"

Ikari avait encore perdu la mémoire, mais celle ci ne tarda pas à revenir, voyant les chaînes. Il tomba à genou et ressenti une vive douleur dans la tête.

"Alors . . . voila le prix à payer . . . pour ce que ce tatouage m'apporte . . . je . . . ne dois plus . . . l'utiliser. . ."


Ikari ramena les hommes dans le village le plus proches, où il furent juger puis emprisonner. Il demanda alors au Kage du village de scellé à nouveau le tatouage. Cella dura 5 jours, mais au final, le Kage avait réussi. Ikari avait décidé de ne plus utiliser le sceau, jusqu'à ce qu'il puisse le maîtriser et ne plus en faire dépendre sa vie. Tout au long des 8 années suivantes qu'il pensait avoir vu s'écouler, ils avaient appris à vivre en communion avec la nature, à se sculpter un corps resistant. Mais son entrainement ne se maintenu pas seulement à son corps. En effet, peu après son aventure avec les braconnier, il approcha d'un pays, où nul ne connaissait les remèdes. Ikari, avec sa jeune science des plantes parvint à sauver une bonne partie du village, et reçu en remerciement un magnifique katana blanc. Mais il y avait une histoire derrière ce katana, une histoire qu'Ikari ne connaissait pas. Un soir, il se reveilla au bout milieu d'un forêt, mais cette dernière était dévastée. Ikari n'eut à faire que quelques mètres pour en découvrir la cause. Une immense bête était en train de tout ravager. Ikari ne prit pas une minute afin de réfléchir. Il sauta sur le monstre, son nouveau katana dégainé. A peine eut-il touché le monstre, que ce dernier disparut soudainement. Ikari quant à lui était au beau milieu de la scène, intrigué. Près de 5 minutes plus tard, Ikari sombra dans un étrange sommeil. Non seulement son sceau avait outre passé la technique de sceau, mais le katana brillait d'une étrange manière. Ikari quand à lui s'était retrouvé dans un étrange monde. Le néant.

"Eho . . . ho . . .ho ho . . .ho . . .ho . . ."

Sa voix résonna alors pendant plusieurs seconde. Ikari tourna alors plusieurs fois sur lui même avant d'apercevoir quelque chose. Le monstre. Ikari commença alors à courir dans la direction opposé, se rendant compte qu'il ne pouvait le vaincre .

*Mais . . . je suis dans mon propre . . . esprit . . . ce monstre . . . Ne peut rien me faire . . . Mon sceau est actif . . .*

Ikari fit alors face, et sentit un puissant chakra montait en lui. Un serpent apparut derrière lui, et vint terassé le monstre d'un coup d'un seul. Puis Ikari retomba alors dans un sommeil. Lorsqu'il se réveilla, il était à nouveau dans la forêt, mais cette même forêt n'était pas dévasté.. Son sceau était redevenu normal, et le katana possédait maintenant le kanji du serpent. Ikari mit plusieurs jours avant de comprendre le réel sens d'un tel rêve, avant de comprendre que le katana possédait lui même une histoire.

Le retour

Finalement il fut de retour 2 ans plus tôt, mais pour lui son entraînement était fini en contact avec la nature. Maintenant, il devait revenir pour sa famille et son clan, il ne voulait plus être considéré comme un monstre. Il arriva finalement à l'aube au village de Kiri no sato. Personne ne remarqua sa présence. Puis il arriva au niveau de sa maison et frappa. A son grand étonnement, sa mère lui ouvrit et se jetta dans ses bras.

"Ikari! Comment vas tu ? Et ton entraînement c'était bien ? Viens raconte nous tous , nous avons une surprise. . ."

Lorsqu'Ikari rentra, il senti la présence d'une autre fille.

"Voici Agharta, elle a 6 ans, c'est ta petite soeur !"

Ikari fut surpris au plus au point. Il avait une petite soeur . . .Ikari ne sut pas comment entamer la discussion.


"Euh bonjour . . . je m'appelle Ikari, ravi de faire ta connaissance Agharta . . ."

A peine eu-t-elle entendu la voix d'Ikari, qu'elle se jetta sur lui.

"Onii-chan !"

C'est comme si il se connaissait depuis toujours. Ikari passa la journée avec sa famille, relatant ses expériences dans la forêt, ses aventures, comment il apprit que le symbole sur son épaule pouvait lui conféré une énorme force lorsqu'il l'utilisait, mais qu'à trop l'utiliser, cela lui coûterait la vie. Il montra également ses divers livres qu'il tenait, sur les plantes et les animaux, impressionant ses parents qui se rendirent que certaines choses leur étaient inconnues. De leur côté, sa mère lui raconta comment elle alla mieux, elle lui expliqua qu'un matin, elle prit sur elle-même, décida de partir en ville et de s'occuper elle-même du magasin. Un an plus tard, Agharta était venu au monde. Ses parents parlaient tout le temps d'Ikari à Agharta, ce que tu avais fait pour Nori. . Ikari avait à présent reprit une vie normale dans le clan. La vie dans la forêt avait complètement changé son comportement : il s'amusait à présent avec sa famille, il s'était énormément d'ami, avait même créé un petit groupe d'ami sortant presque chaque soir, profitant de la vie pleinement avec son clan. Au fil du temps, Ikari se rendit compte qu'Agharta avait les mêmes goûts que Nori. Les mêmes traits de caractères. Sauf qu'Agharta vouait un amour sans égal à son frère. 2 ans s'était écoulé depuis le retour d'Ikari, et il avait décidé de partir a l'académie, afin de réaliser le rêve de son frère. Il était maintenant une fierté du clan et comptait bien devenir un puissant ninja .

Il aime : sa petite soeur, les plantes, les animaux.

Il déteste : les laches, ceux qui s'en prennent aux animaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiba Inuzuka
genin de konoha
genin de konoha
avatar

Nombre de messages : 161
Nom de personnage : kiba inuzuka
Date d'inscription : 15/12/2005

MessageSujet: Re: Ikari Hamari   Mar 21 Mar - 17:39

Belle presentation je pense que c'est bon bienvenu ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
akira nobunaga
Mizukage (kiri)
Mizukage (kiri)
avatar

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: Ikari Hamari   Mar 21 Mar - 18:23

primo: kiba c'est pas a toi de le dire

secundo: tu suis pas vraiment la fiche type de présentation mais je dois dire que tu te rattrape bien sur ton histoire et elle est pas mauvaise non plus

tertio: la par contre je vais intransigeant=> change de vava^^ tu devineras pourquoi je pense^^

sinon normalement ce sera bon du moin pour moi oui maintenant la vraie décision final appartien a ryu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ikari Hamari   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ikari Hamari
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shuuren :: Kiri No Kuni :: Inscription/Recrutement-
Sauter vers: